La peinture anti-bruit : caractéristiques, efficacité, coût de pose

La peinture antibruit est réputée pour son efficacité en matière d’isolation acoustique. Elle est un bon isolant pour les habitations situées en bord de rue ou dans des quartiers bruyants. Grâce à sa composition, ce produit garantit une meilleure insonorisation dans les pièces à vivre. Consultez la suite de l’article pour obtenir plus d’infos sur les spécificités de la peinture antibruit.

Quelles sont les particularités de la peinture antibruit ?

La peinture antibruit autrement connue sous le nom de peinture phonique a été lancée sur le marché il y a quelques années. Pour fabriquer ce produit, les ingénieurs se sont inspirés du pouvoir insonorisant de la neige. Celle-ci étant composée essentiellement de micro-poches d’air, elle a la capacité naturelle de réduire les bruits. En effet, ces éléments toutes formes d’ondes sonores.

La peinture antibruit est une formule acrylique classée parmi les peintures boucliers. Elles comportent des microbilles de verre. Ces derniers stockent de l’air et créent une barrière acoustique permettant de réduire les bruits diffusés à l’intérieur d’une habitation.

Auparavant, la peinture anti-bruit n’était disponible qu’en solution mate et de coloris blanc. Désormais, les fabricants proposent d’autres options de teintes afin de répondre aux besoins de tous sur le plan esthétique. Sachez toutefois que ce produit peut être recouvert de lambris, de papier peint ou encore de faïence.

En plus d’être insonorisant, la peinture antibruit limite la déperdition de chaleur. Elle permettrait jusqu’à 20 % de réduction sur les factures énergétiques. En outre, cette formule est lessivable. De plus, elle est presque inodore.

Est-ce que la peinture antibruit est efficace pour insonoriser les pièces ?

Pour permettre une bonne isolation phonique, la peinture anti-bruit doit être appliquée avec soins, mais cela est pourtant facile. Elle s’applique en 3 couches. La sous-couche doit être effectuée avec un rouleau nid d’abeilles. Elle requiert un temps de séchage de 4 heures au minimum. Les deux dernières couches de finition sont à étaler avec un rouleau à poils mi-longs. Elles permettent de lisser la surface et de dissimuler les éventuelles irrégularités. Avant l’application de la peinture phonique, un nettoyage du support (murs ou plafond) est nécessaire pour permettre une bonne tenue du produit. Pour les murs endommagés, la pose préalable d’une toile de verre antibruit est indispensable pour réparer l’état du support et garantir une bonne isolation.

Selon des études scientifiques, la peinture antibruit permet de réduire à moitié les bruits venant de l’extérieur. Elle limite surtout les sons aigus provenant des sonneries, des alarmes ou encore des coups de klaxon.

Combien coûte la pose de peinture antibruit ?

La peinture anti-bruit se vend par litre. Le tarif varie d’un fournisseur à un autre. Sachez qu’1 litre de produit peut couvrir en moyenne une superficie de 4 m2. La peinture phonique est souvent vendue en magasins de bricolage ou de matériaux de construction, physiques ou en ligne. En plus du coût du produit, il faut prévoir le prix de l’outillage nécessaire à l’application de la peinture. Un tarif de pose est aussi à envisager pour le recours au service d’un professionnel.

Linge de maison de qualité haut de gamme et tendance
Meubles au style décoratif : choisir le style scandinave